contacter l'économe
   

L'économe

économiser de l'argent
     
A faire soi-même: 
gagner de l'argent

le guide de l'argent

Blog argent

Gagner sur internet







Faire son pain

 

 
 
 
 
     
   

     
         
         
                           

         

   
       




 

                   
Si la plupart d’entre nous travaille en ville et trouve facilement une boulangerie pour acheter son pain sans trop faire de route, il est moins évident pour les ruraux d’acheter du pain sans devoir aller assez loin. Aussi, la plupart d’entre nous décide par souci d”économie ou par nécessité de tenter de réaliser son propre pain.
Le 16 mai a lieu la Fête du Pain, une occasion unique pour découvrir la machine à pain ou s’informer.
Les avantages et inconvénients de la machine à pain !
   
  
 

Les avantages et inconvénients de la machine à pain

On nous en parle comme d’un produit miracle : gain de temps, économie, retour aux produits vrais, au fait maison, au goût...Mais que peut-on dire sur les performances de la machine à pain ? Dans la fabrication du pain, tout se joue sur le pétrissage (pour bien aérer la pâte) et sur la levée. Si le résultat d’un pain maison dépend souvent du taux d’humidité dans l’air et de l’a chaleur au moment de la levée de pâte, en machine les conditions seront toujours les mêmes ce qui est un avantage.
Petit bonus, la machine à pain permet aussi de réaliser des yaourts, des faisselles et des confitures dans la cuve ! C'est donc intéressant si on ne possède pas encore ces appareils de rentabiliser notre machine qui devient multifonction.

pétrissage à ma main d'une pâte à pain

Les avantage de la machine à pain :
- On facilite les étapes de pétrissage et levage qui étaient fastidieuses et longues à faire à la main.
- On laisse la machine se charger de tout (sans tout salir autour) et pendant ce temps-là, on fait autre chose.
- On suit les indications de cuisson sur la machine, on laisse cuire, on sort tout est fini !
- On peut varier les recettes.
- On peut même réaliser des confitures, des faisselles, des yaourts dans la cuve à pain : multi-fonctionnalité.

Les inconvénients:
- On doit penser à rentabiliser son achat
- On doit l’utiliser couramment sinon on aura fait un achat inutile.
- On doit trouver la bonne farine, la bonne levure (on commence à trouver le tout en hyper mais ce n’est pas très courant) pour ce type d’utilisation.
- La machine prend beaucoup de place : il faudra prévoir de la place dans le placard ou sur le plan de travail de la cuisine.
- On devra consommer le pain même si on fait trop ou s’il est raté?
 

Acheter une machine à pain ?

Avant tout achat, réflechissez à son utilité consommez-vous souvent du pain ? En grande quantité ? Renseignez-vous du prix des appareils, de leurs capacités (le poids d’un pain, la consommation énergétique de la machine, le temps de cuisson et préparation). Demandez autour de vous auprès d’amis qui en ont déjà… voyez si ils ont apprécié, si ils l’utilisent toujours (et pourquoi ont-ils arrêtés) ? La machine à pain est un excellent palliatif pour les zones rurales mal desservies par les boulangers. Cela peut permettre d’éviter un déplacement assez éloigné et de passer un week-end sans bouger. Cela peut être utile pour les personnes désirant varier les pains et ayant peu de temps (on programme le pain, on le sort le matin pour le midi).

Acheter un modèle les perfectionné peut être un véritable investissement mais cela s’avère pratique si vous êtes intolérant au gluten car on arrive à trouver des machines à programmation sans gluten. Les programmes sont variés, à vous de voir si vous désirez tester toujours les recettes de bases ou vous laisser aller à innover et donc à choisir des programmes “dorage” “départ en différé” “sans gluten”… Plus besoin de devoir passer une commande spéciale chez votre boulanger ou d’acheter des pains spécifiques… vous pourrez désormais les réaliser vous-même à la maison.

La plupart des personnes ayant acheté une machine à pain, doivent faire des essais au départ avant de trouver la bonne recette pour éviter d’avoir un pain trop dur ou pas assez levé. On peut utiliser la cuve pour le pétrissage, faire lever son pain à l’ancienne puis faire cuire à la machine ou au four selon vos préférences. Brioches, pains au lait, pain de son, pain blanc, pain noir ou pain aux noix… tout est permis !

Les farines spéciales machine à pain se trouvent désormais dans tous les magasins : ces farines contiennent la plupart du temps un levain ou levure sèche intégrée pour faciliter l’utilisation. Optez pour 1kg de farine plutôt que pour des petits sachets. Pensez à faire un tour les magasins bio car ils ont des levains, des farines variées et en sacs de 5 kg ce qui sera plus économique.

A voir: des recettes, astuces et conseils pour utiliser une machin à pain

Faire son pain sans machine

Si vous désirez faire vous-même votre pain à la maison,  vous pouvez toujours faire votre pâte, la laisser lever au chaud puis la cuire au four ! C’est économique et pratique car vous ne réalisez du pain qu’occasionnellement. Le seul souci est que la pâte doit être longuement pétrie pour bien lever et être aérée sufisamment pour former une mie moelleuse.

Ce qui semblait un peu “baba cool” auparavant est désormais tendance : mais au-delà d’une mode, nous devons nous demander si finalement nous ne serions pas à la recherche des “gestes vrais”, des “valeurs sûres” de notre enfance (où mamie faisait ses gâteaux, son pain, ses confitures et même parfois ses pâtes à la maison). Cela nous rassure, nous réconforte… et même nous fait réaliser des économies pour peu qu’on ai une petite famille et peu de moyens. On évite les tentations des grands magasins et on ne prévoit d’acheter que l’essentiel. Mais il faut songer que le pain va demander du temps de préparation et de programmation : prévoyez-le la veille !
- Recette de pain paysan
- Recette de pain de mie moelleux à la machine à pain
- Pour ceux qui se posent des questions sur le pain en machine à pain
La méthode à l’ancienne : le pain au levain

Si vous avez la chance d’avoir dans votre famille ou votre entourage une personne qui réalise elle-même son pain, demandez-lui de vous expliquer et de vous montrer la méthode. Cela ne vous coûtera que le prix des produits. Votre four classique fera l’affaire. Que se soit pour la brioche ou pour le pain, tout se joue sur le pétrissage à la main puis sur la levée en température ambiante (sur un radiateur l’hiver, au soleil l’été ave un linge dessus) ensuite on évite de trop manipuler et fait cuire au four.
- Recette de pain à la cocotte en fonte
- Recette de pain bio sans machine à pain

Les préparations prêtes à l’emploi

Vous pouvez également acheter de petits sachets de préparation dans le commerce, cela dépanne agréablement le week-end : pas besoin de sortir ni même d’avoir de machine à pain. On mélange de l’eau à la farine au levain, on pétrit à la main pendant 10 mn, on laisse lever (peu de temps, comptez 30 mn à 2 heures à température ambiante) puis on met au four (de 45 mn à une heure) et… on savoure le pain encore chaud. Les prix vont de 2 euros à 4 euros pour un pain de 700 g : classique, pain noir, pain aux céréales… au choix ! Donc à réserver pour les week-end ou les occasions. Idéal pour avoir du pain rapidement quand tout est fermé : en une heure et demie c’est prêt ! Inratable et délicieux !

Pour en savoir plus sur le pain et sa fabrication on peut profiter de la fête du pain qui a lieu chaque année le 16 mai, c'est une bonne occasion de rencontrer des artisants ou de participer à des ateliers.
D'autres astuces pour économiser