contacter l'économe
   

L'économe

économiser de l'argent

gagner de l'argent


Tout gratuit ou très économique

le guide de l'argent

Blog argent

Gagner sur internet





A la conquête du Forex

 

 
 
 
 
     
   

     
         
         
                           

         

   
       




 

                    "Forex" est l'un des termes qui hante les pages du net, une requête sur Google fournit 121 millions de résultats. En parcourant sites, blogs, forums et mails on finit toujours par croiser ce terme au détour d'un chemin de la cordillère des Andes d'une discussion, d'une publicité ou d'un article, en réalité on le retrouve si souvent qu'il en devient familier et même si l'on n'en connait pas précisément le sens on l'associe rapidement à l'univers de la bourse, de l'investissement, de l'argent gagné facilement par des initiés... J'économise régulièrement quelques dizaines de centimes grâce à des bons de réduction, j'arrondis mes fins de mois en gagnant quelques dizaines d'euros grâces aux réunions de consommateurs alors peut-être est-il temps d'essayer de gagner encore plus. J'ai donc décidé, tel Esteban parti à la recherche des mystérieuses citées d'or, d'essayer de résoudre les mystères du Forex.  
   

Au fait, forex ça veut dire quoi ?

Le mot "forex" résulte de la contraction des termes anglais "foreign" "exchange" qui peuvent se traduire littéralement par "échanges étrangers". La traduction littérale n'étant pas très éclairante mieux vaut en utiliser une meilleure, la plus courante est celle de "marché des devises". Le forex est donc le marché concernant l'ensemble des échanges d'une monnaie nationale en une autre monnaie. Lorsque je part faire du shopping à londre et que j'échange mes euros contre des livres sterling je participe donc, sans le savoir, au forex mais dans ce cas là celui qui s'enrichit est plutôt le bureau de change.

Un empire sur lequel le Soleil ne se couche jamais

En théorie le Forex est assuré par les différentes places financières du monde qui ouvrent le lundi matin et ferment le vendredi soir mais en pratique les échanges de devises se réalisent en permanence, jours et nuit, le week-end et même les jours fériés, c'est un mécanisme mondial que rien ne saurait enrayer. Chaque jour il s'échange une moyenne de 5300 milliard de dollars de devises ce qui équivaut à peu près au montant des transactions traitées par le marcher boursier en un mois complet ! 
   
  
 


Qui participe au Forex ?

- Les principaux acteurs du forex sont les banques privées, la plus importante d'entre elles est le groupement bancaire américain Citigroup qui à lui seul représente environ 16 % des transactions, vient ensuite la Deutsche Bank en Allemagne (14% des transactions), Barclays au Royaume-Unis (8% des transactions) et la première banque française de ce classement n'est que huitième, il s'agit de BNP Paribas par qui se font 3,6 % des échanges mondiaux de devises.

- Il y a ensuite les sociétés commerciales, en particulier les multinationales qui ont besoin de payer ou de vendre des services ou des produits dans différents pays. Pour elles le forex est un outil pratique et indispensable, elles ne l'utilisent en général pas pour spéculer. Elles ne représentent qu'une petite partie de son activité et ont un impact relativement limité sur ses variations.
- Les banques centrales nationales possèdent de gigantesques réserves de devises qu'elles peuvent utiliser pour tenter d'intervenir contre l'inflation, pour modifier les taux d'intérêt ou lutter contre une spéculation susceptible de déstabiliser leur devise nationale.
- Les hedge funds (fonds de pension) américains disposent de gigantesques réserves qui leur permettent de peser et de soutenir une devise si cela sert leur intéret, il leur arrive donc régulièrement d'intervenir sur le marché du forex.
- Les bureaux de change permettent des échanges physiques de devises mais n'ont pas pour objectif de spéculer.
- Le sociétés de transfert d'argent (comme Western union), ont une activité proche de celle des bureaux de change mais transmettent l'argent d'un pays à un autre.     

- Pour finir les particuliers qui souhaitent spéculer ne représentent qu'une part infime mais régulièrement croissante des transactions.

         

Puis-je tenter ma chance au forex ?

Vous qui êtes situé derrière votre écran d'ordinateur, de tablette, ou de smartphone , vous êtes sans doute assailli par l'envie de profiter de cette manne et peut-être vous posez-vous la question suivante: y a-t-il une chance pour que je puisse profiter de ces collossaux échanges d'argent quotidien ? Tout d'abord il est nécessaire de rappeler que le forex n'est pas un jeux de hasard ni une loterie, la chance n'y est qu'un facteur marginal et pour réussir à en tirer des profits mieux se fier à une solide connaissance du marché et de ses acteurs. Ensuite sachez que pendant très longtemps les sommes minimales nécessaires pour investir sur le forex le rendait totalement inaccessible aux particuliers mais aujourd'hui c'est possible et même relativement facile en faisant appel à un service de courtage en ligne dédié au forex au qui permet d'accéder depuis chez soi à toutes les opérations possibles.       

Gros risques, gros gains ? 

Le Forex est un puissant outil qui peut tout aussi bien faire la fortune d'une personne que sa ruine. En effet, les gains potentiels sont collossaux mais les pertes le sont tout autant car il est possible (par le biais des effets de levier) de multiplier ces derniers (pertes ou gains). Conséquence: on peut perdre plus que le capital investi ! Il faut donc être très prudent avant de se lancer dans cette aventure et vérifier par ailleurs auprès de l'AMF (autorité des marchés français) que la société dont vous souhaitez utiliser les services a bien l'agrément d'exercer.